infoetsecret.com

Attentat contre Charlie Hebdo: "Mon compagnon est mort assassiné parce qu'il dessinait dans un journal", Jeannette Bougrab (1/3) - 08/01

9 Janvier 2015 , Rédigé par infoetsecret.com Publié dans #JE SUIS CHARLIE

Partager cet article

Commenter cet article

Caroline 09/01/2015 19:58

Bien dit, tout à fait d'accord avec vous.
Je suis Charlie

Mélanie Vaysse 09/01/2015 11:45

Nous sommes parents, collectionneurs de jouets anciens, dingues de BD, de dessins animés et bien sûr fans depuis des années du journal Charlie Hebdo. Nos parents, nous ont bercé à la sauce Harakiri bien avant Charlie Hebdo. Travaillant à l’époque en tant que journaliste dans un fanzine (Bigre), j’avais eu l’occasion d’assister à une conférence de rédaction de Charlie. Ils étaient tous si gentils et drôles. De grands enfants mal rasés. Je soupçonnais mal à l’époque le courage dont ils faisaient preuve. A l’époque (dans les années 90) on avait pas encore peur de faire marrer les autres. La liberté coulait de source. Cette liberté était tellement évidente que nous avons arrêtés d’acheter Charlie Hebdo comme bon nombre d’entre nous, rattrapés tous par nos vies, notre quotidien, la crise économique… L’existence du journal nous rassurait, et nous faisait marrer à chaque publication scandale de l’hebdomadaire… Mais on ne l’achetait plus depuis dix ans au moins… On achetait Voici pour le même prix. Quelle erreur… Aujourd’hui, je me sens coupable, comme bon nombre de français quand j’apprend les difficultés financières du journal ces derniers temps, je me sens coupable de ne pas avoir su, de ne pas avoir réagit. Les politiques sont coupables également de ne pas les avoir assez protégés, de ne pas les avoir soutenus financièrement car ils font partie de notre patrimoine national.

La femme de Charb demande leur entrée au Panthéon ? Evidemment ! C’est leur place car se sont des résistants et des héros !!! Charb se savait menacé, il est mort debout. Va t-on se rasseoir, nous quand la vague d’émotion sera passée ? Combien d’attentats faudra t-il subir pour que nous comprenions qu’il faut à nouveau se battre pour notre liberté ?
Les politiques vont ils continuer de se battre pour toucher leur pension colossale à vie et ainsi poursuivre le maniement de leur langue de bois ? Les journalistes vont-ils arrêter de penser à leur brushing et à leur course au scoop au détriment de la nation ? Les récupérations politiques de l’évènement, les journalistes qui manient les interviews des victimes sans aucune émotion, qui parlent pour ne rien dire, qui donnent des infos précieuses aux barbares sous prétexte d’informer… Ils nous font vomir…Vont-ils, enfin, dire la vérité, être des hommes des vrais à la place d’être des soi-disant professionnels ?

La radicalisation de beaucoup de musulmans est une réalité à laquelle nous devons faire face. Il faut le dire. Ce n’est pas un acte isolé. C’est une guerre que nous allons mener, nous français catholiques, athées, musulmans, bouddhistes etc… J’espère du fond du cœur que les musulmans ne resteront pas discrets. Ils doivent vraiment s’impliquer avec nous dans cette lutte pour qu’on évite les amalgames. Il faut d’ores et déjà lutter contre ces phrases terribles qui sortent des cités du type comme « C’est triste pour Charlie mais ils l’ont bien cherché… ».
Amis, réveillons nous, il faut sortir de notre bulle de crise économique pour se parler, pour faire bloc. Il faut qu’on s’unisse pour nos valeurs, pour nos enfants, pour notre droit à vivre en toute sécurité dans un pays ou l’on peut encore chier sur Mahomet, sur le Bon dieu, et sur tous les sujets qui fâchent… Nous avons tous une responsabilité, nous avons tous des choix à faire et des comportements à modifier et surtout nous ne devons jamais plus nous rendormir. Sinon nous sommes morts…