infoetsecret.com

Un OVNI Cigare prend en chasse un hélicoptère militaire US !

22 Décembre 2015 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #MYSTERE

Dans la nuit du 18 octobre 1973, le capitaine Lawrence Coyne, pilote militaire d'hélicoptère, a fait une surprenante rencontre avec un objet volant non-identifié de 18 mètres de long environ, de couleur grise, en forme de cigare près de Mansfield, Ohio, USA. Le capitaine Coyne, qui a dix ans de vol à son actif en tant que pilote de l'armée et pilote civil, commande actuellement le 316e détachement médical (hélicoptères-ambulances) basé sur l'aéroport Hopkins de Cleveland. Lors de cet incident, il pilotait un Bell Huey jet et se trouvait à 50 miles au Sud de sa base. Trois hommes d'équipage étaient à ses côtés cette nuit-là, et le vol se déroulait à 800 mètres d'altitude, lorsque le sergent Robert Janacseck, chef d'équipage, repéra sur sa droite, une lumière rouge. « Cela se rapproche à toute allure ! », s'écria le sergent. Le capitaine Coyne amorça alors un mouvement de descente afin d'esquiver l'objet, qui volait à plus de 900 km/h, et était venu de l'horizon jusqu'à l'hélicoptère en dix secondes, devait déclarer par la suite le pilote : « Avec les routes suivies, la collision semblait inévitable. » Coyne dit avoir maintenu l'hélicoptère en position de descente jusqu'à 600 mètres environ (2000 pieds au-dessus du sol) et à environ 500 mètres rassembla toute son énergie en prévision du choc avec l'autre engin. Mais il n'y eut pas d'impact, et, levant les yeux, les membres de l'équipage ont aperçu l'objet paraissant arrêté au-dessus de l'hélicoptère. Ils apercevaient une grande coque grise, d'apparence métallique, d'environ 60 pieds (18 mètres) de long, affectant la forme d'un gros cigare caréné, sur l'avant, une lumière rouge. Le bord d'attaque de l'objet était rougeoyant sur une courte distance à partir du nez, a dit Coyne, et il y avait un dôme central. A l'arrière, une lumière verte se reflétait sur la coque. « Cette lumière pivotait comme le faisceau d'un projecteur ! Très brillante elle traversait notre cockpit, effaçant par son intensité les lueurs des voyants rouges de notre tableau de bord et rendant toutes choses vertes à l'intérieur. » Lorsque la lumière s'était d'abord approchée de son hélicoptère, Coyne avait pensé qu'il s'agissait d'un chasseur à réaction de la base de Mansfield. Par conséquent il avait appelé la base, par radio, pour que fût donné l'ordre à ce chasseur de se tenir hors de la zone de vol de l'hélicoptère. Il venait juste d'établir le contact avec Mansfield, lorsque - au moment où la lumière se rapprochait rapidement - son émetteur était tomé en panne complète, de façon soudaine et inexplicable. L'objet était stationnaire au-dessus de l'hélicoptère, et l'équipage pouvait remarquer qu'il n'y avait pas de hublots, portes ou autres orifices. Puis, après quelques secondes, l'OVNI s'éloigna. Le danger d'une collision étant passé, le capitaine Coyne reporta son attention sur ses commandes afin d'arrêter la descente de l'appareil, et c'est alors que l'équipage découvrit avec effarement qu'ils se trouvaient à une altitude de 1150 mètres alors qu'ils auraient dû se trouver au-dessous de 450 mètres, puisque leur appareil était en train de descendre et se trouvait précisement à 450 mètres au moment où la collision paraissait inévitable. En outre, un tel appareil ne pouvait de toute façon pas de par lui-même effectuer une remontée pareille dans un si court laps de temps. Coyne dirigea alors l'hélicoptère vers le Nord, sortant de la zone de l'incident, et constata que son émetteur-récepteur radio fonctionnait à nouveau parfaitement. Les quatre membres d'équipage firent tout de même récit aux enquêteurs, et Coyne précisa que s'il avait été seul à bord, il n'aurait jamais fait part de son aventure, mais ayant des témoins la confirmant, il en fit un rapport complet à ses supérieurs. Pour en savoir plus : http://ovnis-ufo.org/2014/11/l-incide...La vérité est ailleurs

Partager cet article

Commenter cet article