infoetsecret.com

Résumé SOTT - Février 2016 - Météorites et conditions météorologiques extrêmes

20 Mars 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #INTERNATIONAL

Résumé SOTT des événements météorologiques extrêmes, des indicateurs environnementaux des bouleversements planétaires (séismes, volcans, etc.), et de l'activité des objets géocroiseurs du mois de février 2016 Des dolines avalent des personnes et des voitures, des météores pleuvent et des volcans entrent en éruption un peu partout - pour le mois le plus court de l'année, février 2016 a certainement été mouvementé... Le mois dernier, il y a eu de nombreuses et spectaculaires éruptions volcaniques au Mexique, au Guatemala, au Nicaragua, en Indonésie et au Japon. Ailleurs, la Terre s'ouvre littéralement et tue un homme en Arizona, pendant qu'une fissure géante avale une rivière dans le sud du Mexique. On a aussi vu des séismes majeurs incluant un tremblement de terre à Taïwan de magnitude 6,4 qui a détruit des immeubles et tué 33 personnes, pendant qu'un autre gros séisme (de magnitude 5,9) frappait Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui est toujours en reconstruction après le séisme dévastateur qui avait touché la ville de l'île du Sud en février 2011. Un GRAND NOMBRE de météores spectaculaires ont été capturé par des caméras le mois dernier. En une seule journée, le 6 février, il y eut trois événements notables de météores. La NASA a rapporté qu'une explosion massive avait eu lieu dans le sud de l'océan Atlantique, pendant qu'un second météore secouait les maisons quand il explosa au-dessus du Danemark et envoyait des météorites sur le sol, et un troisième météore fit de même dans le sud de l'Inde, tuant un homme qui a le malheur d'être devenu la premier cas enregistré de « mort par la chute d'un météore ». Le bolide qui a explosé au-dessus de l'océan Atlantique Sud était le plus large à frapper la planète depuis l'événement de Tcheliabinsk, presque trois ans jour pour jour. Les étranges sons dans le ciel ont à nouveau été entendu un peu partout autour du monde le mois dernier, notamment dans le nord-est des États-Unis et au Québec. Des déluges de pluie ont apporté des inondations à l'île Maurice, les îles Fidji ont été laminé par une tempête la plus forte jamais enregistrée dans ce secteur, le Pérou a été touché par de dévastateurs glissements de terrain, et il y a eu d'énormes chutes de neige dans certaines parties des États-Unis et du Pakistan. Ottawa, au Canada, a reçu en un seul jour la plus grande quantité de neige depuis au moins 100 ans. Un courant-jet de plus en plus erratique couplé avec un El Nino record ont apporté des météorologies extrêmes aux États-Unis, avec le sud-ouest du pays qui a enregistré un record de vague de chaleur pour cette période de l'année, le nord-est du pays qui a enregistré des records de froid au milieu du mois, et le sud du pays qui a vu d'inhabituelles séries de tornades et de blizzards. Dans ce qui apparaît comme une tendance exponentielle, la vie marine continue de s'échouer en masse sur les plages du monde entier. Il y a aussi eu plusieurs séquences d'animaux semant la zizanie, incluant la vue plutôt symbolique d'un ours attaquant des populations en Turquie. C'était les signes des temps pour février 2016...

Partager cet article

Commenter cet article