infoetsecret.com

Résumé SOTT (Partie 2) - Janvier 2016 - Conditions météorologiques extrêmes

4 Mars 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #INTERNATIONAL

Ajoutée le 3 mars 2016 Résumé SOTT (Partie 2) - Janvier 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres Avec le rythme de l'évolution de la Terre qui se trouve apparemment en accélération en 2016, nous avons décidé de publier ce deuxième résumé vidéo pour le mois de janvier. L'inondation du grand bassin du fleuve Mississippi au début de janvier - qui a suivi des records de précipitations au cours de la nouvelle année - a été sans précédent pour la période hivernale. Le seul événement similaire fut la grande inondation de 1937, mais à l'époque un seul affluent - la rivière Ohio - avait été inondé. Le mois dernier, les rivières Illinois, Ohio, Missouri, Arkansas et Meramec - et le Mississippi lui-même - ont toutes fait sauter leurs digues, inondant des parties de l'Illinois, du Missouri, du Kentucky, de l'Arkansas et du Tennessee. Il n'y a aucun document dans l'histoire des États-Unis qui montre qu'une telle chose se soit produite avant. De plus, les rivières ont toutes battu des records de niveaux dans un certain nombre d'endroits. Le nord-est des États-Unis et les régions mi-Atlantique sont passé des températures les plus chaudes jamais enregistrées pour un mois de décembre et un début de janvier... avant d'être enterrés sous un blizzard record de trois jours qui a tué 55 personnes. La vague de froid en Amérique du Nord s'est étendue au sud du Mexique jusqu'à Veracruz, qui connaît son « hiver le plus froid de l'histoire ». Dans le même temps, une puissante vague de froid en Asie orientale s'est étendue aussi loin au sud que le centre du Vietnam, où la neige est tombée pour la première fois. Une vague de froid inhabituelle s'est également incrustée profondément au Moyen-Orient, où la grêle a transformé le désert d'Arabie en blanc et où la neige est tombée aussi loin que le sud du Koweït (une autre première !). En Chine, une autre doline a avalé un camion de déménagement, mais la plus notable doline du mois dernier s'est ouverte sur une route d'Harbor dans l'Oregon, É.U. En fait, une grand doline et un glissement de terrain se sont produits là-bas. Notez l'emplacement : cet événement dans l'Oregon a été l'un des bombreux événements du mois dernier - tous éventuellement de nature sismique - qui a eu lieu dans ou près de la zone de subduction de Cascadia. Un autre événement a été le tremblement de terre de magnitude 7,1 dans le sud de l'Alaska, le plus puissant à frapper là depuis des décennies. Un autre était le « mini-tsunami » qui a failli noyer les marcheurs sur Pacific Beach dans l'État de Washington, É.U. En Australie, de violents orages ont apporté des vents de force ouraganesque laissant derrière eux jusqu'à 25 cm de pluie dans certaines régions de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud. Ailleurs dans l'hémisphère Sud, la « saison des pluies » en Tanzanie s'est prolongée en janvier, et des températures records ont été enregistrés à Johannesburg en Afrique du Sud, ayant donné lieu à des tempêtes de grêle intenses qui ont endommagé les bâtiments, tuant de nombreux oiseaux et laissant la banlieue de Krugersdorp recouverte de plusieurs centimètres de glace blanche. Les océans, quant à eux, continuent de déposer des masses de créatures de la mer sur les rivages du monde entier, avec un nombre sans précédent d'échouages ​​de baleines qui se sont produits le long des côtes de la mer du Nord le mois dernier.

Partager cet article

Commenter cet article