infoetsecret.com

Résumé SOTT - Mai 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

13 Juin 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #INTERNATIONAL

Un nombre croisssant de personnes commencent à remarquer quelque chose d'inhabituel dans les phénomènes météorologiques (et la planète dans son ensemble). Tout en reconnaissant vaguement que tous ces événements météorologiques extrêmes se produisant simultanément démontrent qu'ils sont connectés d'une façon ou d'une autre, les médias traditionnels qui relatent ces faits restent cependant embourbés dans une absurdité complète. CNN, par exemple, a récemment rapporté que « [2016 était] la deuxième année consécutive où le Texas est frappé par des inondations que l'on observe tous les cinq cent ans ». Le mois dernier a vu plus d'éruptions volcaniques en une semaine que le nombre typique au cours d'une année entière au 20e siècle. Des grêlons de la taille d'une balle de tennis ont frappé l'Asie du sud-est, tandis que le sous-continent indien grille sous une vague de chaleur record pour la deuxième année consécutive. Dans de nombreuses régions, l'Europe a enregistré des records de chutes de neige tardives, suivies par des séries de tornades, des inondations soudaines et des chutes de grêle qui ont requis l'usage des chasse-neige pour nettoyer les rues. Des incendies font rage à travers de vastes étendues des régions subarctiques, notamment dans le centre du Canada, où la population d'une ville entière a dû fuir. Mois après mois, la pluie tombe plus fort, les vents soufflent plus fort, et les météores se rapprochent. Les maisons dévastées ne peuvent pas être reconstruites assez vite avant que les vagues de catastrophes naturelles suivantes ne frappent. Les dirigeants du monde libre, tout en menant plus de guerres, pillant plus de ressources et répandant encore plus de mort et de souffrance, nous racontent que nous n'avons jamais eu une si belle vie. Sur la base de cet instantané des bouleversements de l'environnement mondial en mai 2016, Mère Nature n'est apparemment pas du même avis...

Partager cet article

Commenter cet article