infoetsecret.com

La NASA révèle l'existence d'un grand nombre de mondes

20 Août 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Est-il possible d’admettre que nous ayons plusieurs univers parallèles ? Pouvons-nous envisager l’impensable ? Cette idée n'est-elle qu’une élucubration de l’esprit ? Ou de l’imaginaire de la science fiction ? La loi d’Hermès affirme que ce qui est en haut est identique à ce qui est en bas et que tous les deux ne font qu’un ! Notre corps est comme une usine d’une grande complexité, qui comporte des programmes intégrés. Notre cerveau quant à lui est encore un territoire peu connu, qui dissimule bien des secrets. Une sorte de transducteur capable de nous mettre en relation avec la Création toute entière ! Les prophètes ont-ils été « contactés » par des Voyageurs du Temps, afin de nous mettre en garde contre les dérives de nos propres folies ? Le grand Newton disait que les prophéties sont vraies mais que l’on ne peut s’en apercevoir qu’une fois qu’elles se sont réalisées. C’est là une observation tout à fait juste, qui porte réflexion et nous oblige à admettre les déplacements « transtemporels ». Le mythe des mondes parallèles est très ancien car il remonterait Aux Templiers qui se disaient entre autres … Gardiens d’une autre terre et rien interdit de penser que c’était ce que cherchait à connaitre « Philippe Le Bel » lorsqu’il décima l’ordre des blancs manteaux… Où mènent les chemins de l’inconscient que nous empruntons chaque soir ? Nous conduiraient-ils vers une autre perception de l’univers et de nous même ? Ou vers une autre réalité ? Certaines phases de sommeil nous permettraient « inconsciemment » de traverser ou d’accéder à des dimensions parallèles (rêves prémonitoires). Cette action de franchissement imprègnerait nos « conspirations nocturnes », et expliquerait le côté réaliste mais parfois incongru de nos songes. Parce que nous en ressentons tous les éléments qui s’y trouvent mais que notre esprit, ne les analysant pas en totalité, n’en garderait qu’une sélection fragmentaire …Peut être est-elle censurée !

Partager cet article

Commenter cet article