infoetsecret.com

L'histoire secréte des sumeriens et des babyloniens

21 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Les premiers occupants ( période préhistorique ) occupaient de modestes villages sur tout le territoire. Toutes ces populations semblent avoir été résorbées par les deux groupes ethniques Akkadiens ( Sémites ) et Sumériens. C''est donc en Mésopotamie ( ce qui veut dire en grec " entre deux fleuves " ) que les akkadiens ont rencontrés l'autre groupe ethnique et mystérieux, les sumériens. Ces deux groupes ethniques donnera naissance à la civilisation antiques de Mésopotamie, en particulier celles des Sémites d' Akkad et d' Assyro-Babylonie puis au grand empire de Babylone, qui dominera longtemps la région avant les conquêtes Perses et Macédonienes... Les Akkadiens vennaient probablement des terres du nord ( Syrie, Liban ... ) et de l'arabie toute proche. Par contre, on ne sait pas d'où viennent les Sumériens. Ils ne sont pas originaires de Mésopotamie et leur langue, mal connue, n'est ni indo-européenne, ni sémitique. Le fameux mythe des " sept sages " impute la première civilisation du pays à de nouveaux arrivant étranges " arrivés de la mer ". Il est possible qu'il soient arrivés en suivant le littoral iranien, venant de l' inde ou d'asie en longeant les côtes... Le plus étrange est qu'ils ont coupés les liens avec leur ancienne civilisation et son passé, oubliant completement leurs origines, à la différence des akkadiens qui ont gardés des liens avec leurs cousins de Syrie notament. Mais le déclin rapide de la dynastie akkadienne entraîne une renaissance de Sumer et la montée en puissance de la cité d' Our ( Ur ). Les cités sumériennes de cette époque se dotent de ziggourats, monumentales tours à étages destinées au culte, en simples briques de terre cuite comme toutes les constructions de la région. L'histoire biblique de la tour de Babel est sans doute inspirée par ces ziggourats, des monuments pas très évolués contrairement aux Pyramides d'Egypte. Les cités-États de Babylone ne cessent de se combattre entre elles. Le pays n'était pas un royaume unifié, mais un ensemble de cités-États rivales et indépendantes ( une douzaine au sud de la Mésopotamie ), formant des royaumes au gré des alliances et des conquêtes. Ce conglomérat d'états-cités ne favorisa pas l'émergence d'une capitale précise car le centre du pouvoir se déplaçait sans cesse. Les cités d'Ourouk, Our, Eridou, Nippour, Kisch et Lagash furent les plus importantes. Our ( Ur ) était la ville principale vers 3000 avant J.C. et fut la capitale de Sumer sous la III ème dynastie.

Partager cet article

Commenter cet article