infoetsecret.com

Quelle forêt pour nos enfants? Entretien aevc Philippe Berger

8 Février 2017 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #JOELLE VERAIN

Entretien du 20/07/2016 avec Philippe Berger, membre du SNUPFEN-Solidaires - Syndicat majoritaire de l'Office National des Forêts Syndicat national l Unifié des Personnels des Forêts et de l'espace Naturel Quelle forêt pour nos enfants? La forêt délaissée ! Bien que la forêt soit un sujet transversal aux trois thèmes abordés à la conférence environnementale de 2016, une fois encore, elle risque d’être absente des débats. Le gouvernement a semble-t-il choisi de n’avoir qu’une vision économique de la forêt française. Pour lui, la réduction du déficit de la filière bois implique que la forêt s’adapte à l’industrie ! Tel est le message envoyé à travers le dernier contrat d’objectifs et de performance qui lie l’État et l’ONF de 2016 à 2020. Pour le SNUPFEN Solidaires, il est pourtant grand temps d’avoir une approche beaucoup plus ouverte sur les aspects sociaux et environnementaux : - Les aspects sociaux : Dans un monde de plus en plus urbanisé, les citoyens s’approprient leurs massifs forestiers. Une gestion exemplaire et une approche pédagogique sont de la responsabilité de l’Etat. Or, de plus en plus, des associations de défense se créent pour contrer la politique de l’État dans les forêts publiques. L’ONF chargé de ce service public doit être en mesure d’assurer un accueil, une surveillance de la forêt et une information en continu des citoyens et notamment des scolaires. - Les aspects environnementaux : La forêt est particulièrement concernée par le réchauffement climatique. L’ONF et ses agents doivent être dotés de moyens suffisants pour pouvoir assurer un suivi pointu des peuplements forestiers dont ils ont la charge. Une connaissance technique et des aménagements forestiers à la hauteur des enjeux doivent prévaloir. Les forestiers doivent plus que jamais être les lecteurs intelligents de la forêt de demain. Or, aujourd’hui les objectifs imposés à l’ONF sont tout autres. Pour le SNUPFEN Solidaires, il est encore temps de stopper l’industrialisation de la forêt française.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article