infoetsecret.com

Kepler 78b : une exoplanète où l'année dure 8h !

21 Août 2013

Mercredi 21 août 2013

Kepler 78b : une exoplanète où l'année dure 8h !

Une planète découverte par des chercheurs américains opère sa révolution autour de son étoile en seulement 8h et 30 minutes.

Imaginez-vous prendre une nuit de sommeil, et à votre réveil un an a passé. Ce serait le cas sur la planète Kepler 78b, qui orbite autour de son étoile en seulement 8 heures et 30 minutes ! Toutefois, ne vaut mieux pas tenter d'y passer la nuit, la planète n'est guère qu'une boule de magma. La découverte est publiée dans la revue The Astrophysical Journal.


La planète, située à 700 années-lumières de la Terre, est loin d'être accueillante. Extrêmement proche de son étoile (40 fois plus que Mercure), la température de surface est estimée à quelque 2700°C, assez chaud pour former un véritable océan de lave en fusion. À peu près de la même taille que la Terre, l'étoile autour de laquelle elle orbite est relativement jeune. "Il faudrait avoir une très grande imagination pour imaginer vivre sur cette planète" s'amuse Josh Winn, professeur au prestigieux MIT (Massassuchets Institute of Technology) et co-auteur de l'étude. "Il est impossible que nous puissions y survivre".

Une source d'informations diverses

Mais ce qui a réellement intéressé les scientifiques, c'est la technique utilisée pour repérer cette planète. Ils ont pu, et pour la première fois pour une planète d'aussi petite taille, directement capter la lumière émise par la planète. Une prouesse qu'ils doivent au satellite Kepler de la NASA, qui a cessé de fonctionner il y a quelques jours. Une fois analysée par des télescopes, cette lumière pourrait fournir des informations sur la composition de la surface et ses propriétés réfléchissantes. De plus, étant si proche de son étoile, les chercheurs espèrent pouvoir calculer son influence gravitationnelle, et donc sa masse. Là encore, ce serait une première pour une planète de cette taille.

Des planètes encore plus rapides existent

Dans un autre article paru dans la même revue et également co-signé par Josh Winn, les chercheurs ont étudié la composition d'une planète découverte il y a quelques années, et dont l'orbite est encore plus rapide : un peu plus de 4 heures ! Les chercheurs ont déterminé que pour qu'une telle planète ne soit pas détruite par les marées gravitationnelles de son étoile, sa composition devait être incroyablement dense, faite en majorité de fer.

"Est-ce qu'il existe des planètes assez denses pour survivre encore plus près de leur étoile est une question fascinante" déclare Josh Winn.

Que ces planètes soient des enfers brûlant n'exclut pourtant pas la possibilité que des planètes aussi proches de leur étoile puissent exister et être habitables. En effet, l'équipe de Winn va s'intéresser aux étoiles de type Naine Brune, extrêmement froides. "Ces planètes pourraient être habitables, à la bonne distance et à la bonne température" conclut Josh Winn.

Crédit photo : Cristina Sanchis Ojeda

http://www.maxisciences.com/exoplan%e8te/kepler-78b-une-exoplanete-ou-l-039-annee-dure-8h_art30535.html

Source: http://www.wikistrike.com

http://0z.fr/fbHv2http://0z.fr/fbHv2

Partager cet article

Commenter cet article