infoetsecret.com

Articles avec #documentaire tag

Le Voyage Alchimique - Le Mont Saint-Michel

30 Novembre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Le feu d'en bas et le feu d'en haut Etape 3 : Le Mont Saint-Michel Le feu d'en-bas et le feu d'en-haut. Le Mont Saint-Michel unit la terre et le ciel, ce qui...

Le Secret des Templiers - Les Runes de Kensington - 2016

29 Novembre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Après Hitler - 2016 [ DOCUMENTAIRE ] Bestofdocs.fr (1080HD)

28 Novembre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

LIRE LA DESCRIPTION !!! Rendez-vous sur notre site internet http://www.bestofdocs.fr/ pour visionner un maximum de documentaires en 720HD et FullHD1080 ! Cul...

L'Armée rouge

20 Novembre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

La puissance d'une nation se mesure habituellement par l'addition de son potentiel économique et militaire. Dans le cas de l'ex-Union soviétique, elle reposait avant tout sur son outil militaire et la menace qu'il représentait. Dès sa création, en 1918, l'Armée rouge s'est distinguée radicalement de toutes les autres. Elle ne fut pas seulement l'armée d'une nation mais celle d'un parti-État. Elle fut d'abord une armée de guerres civiles à l'échelle de l'ex-empire russe, puis du monde. Ce fut enfin une armée de guerre totale, où la violence et la cruauté furent sans limites. Mais elle fut aussi une armée héroïque dont les souffrances et les sacrifices endurés par ses soldats pour vaincre l'Allemagne nazie – 9 millions de morts, 18 millions de blessés – l'ont élevée au rang de mythe. Raconter cette période de son histoire, qui commence en 1918 et s'achève en 1945, c'est une autre manière d'aborder celle d'une utopie du siècle : le communisme.

Les Nouvelles Technologies►leurs effets sur le cerveau►

24 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

LA FRENCH DOC

Les films interdits du IIIe Reich

24 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Entre 1933 et 1945, l'Allemagne a tourné près de 1 200 longs métrages. Une partie d'entre eux, produits sous l'égide du ministre Joseph Goebbels, servait avant tout à la propagande nazie. Aujourd'hui, une quarantaine de ces œuvres sont diffusées lors de séances publiques encadrées, précédées d'une présentation et suivies d'un débat. Faut-il lever ces précautions ? Par le biais de témoignages de spécialistes, ce document analyse l'utilisation de cet héritage culturel controversé.

Phénomène après la mort

23 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

La prophetie des papes |

22 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Documentaire Diffusé sur RMC Découverte le 16 Mars 2016 Saint Malachie, obscur religieux Irlandais du 12ème siècle aurait écrit un texte connu sous le nom de « Prophétie des Papes ». Conservé secrètement à la bibliothèque de Lyon, ce manuscrit semble prédire depuis 900ans, l'ensemble des Papes, avec une précision particulièrement troublante. Autre élément déroutant, le Vatican lui-même ne dément pas s'en inspirer dans ses conclaves. Alors que penser de ce texte qui annonce le Pape François comme le dernier avant la destruction de Rome et le Jugement Dernier ? Enquête inquiétante en haut lieu de l'Eglise...

L'histoire secréte des sumeriens et des babyloniens

21 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

Les premiers occupants ( période préhistorique ) occupaient de modestes villages sur tout le territoire. Toutes ces populations semblent avoir été résorbées par les deux groupes ethniques Akkadiens ( Sémites ) et Sumériens. C''est donc en Mésopotamie ( ce qui veut dire en grec " entre deux fleuves " ) que les akkadiens ont rencontrés l'autre groupe ethnique et mystérieux, les sumériens. Ces deux groupes ethniques donnera naissance à la civilisation antiques de Mésopotamie, en particulier celles des Sémites d' Akkad et d' Assyro-Babylonie puis au grand empire de Babylone, qui dominera longtemps la région avant les conquêtes Perses et Macédonienes... Les Akkadiens vennaient probablement des terres du nord ( Syrie, Liban ... ) et de l'arabie toute proche. Par contre, on ne sait pas d'où viennent les Sumériens. Ils ne sont pas originaires de Mésopotamie et leur langue, mal connue, n'est ni indo-européenne, ni sémitique. Le fameux mythe des " sept sages " impute la première civilisation du pays à de nouveaux arrivant étranges " arrivés de la mer ". Il est possible qu'il soient arrivés en suivant le littoral iranien, venant de l' inde ou d'asie en longeant les côtes... Le plus étrange est qu'ils ont coupés les liens avec leur ancienne civilisation et son passé, oubliant completement leurs origines, à la différence des akkadiens qui ont gardés des liens avec leurs cousins de Syrie notament. Mais le déclin rapide de la dynastie akkadienne entraîne une renaissance de Sumer et la montée en puissance de la cité d' Our ( Ur ). Les cités sumériennes de cette époque se dotent de ziggourats, monumentales tours à étages destinées au culte, en simples briques de terre cuite comme toutes les constructions de la région. L'histoire biblique de la tour de Babel est sans doute inspirée par ces ziggourats, des monuments pas très évolués contrairement aux Pyramides d'Egypte. Les cités-États de Babylone ne cessent de se combattre entre elles. Le pays n'était pas un royaume unifié, mais un ensemble de cités-États rivales et indépendantes ( une douzaine au sud de la Mésopotamie ), formant des royaumes au gré des alliances et des conquêtes. Ce conglomérat d'états-cités ne favorisa pas l'émergence d'une capitale précise car le centre du pouvoir se déplaçait sans cesse. Les cités d'Ourouk, Our, Eridou, Nippour, Kisch et Lagash furent les plus importantes. Our ( Ur ) était la ville principale vers 3000 avant J.C. et fut la capitale de Sumer sous la III ème dynastie.

Religion Islam 2016 - Le coran est-il vraiment authentique

20 Octobre 2016 , Rédigé par www.infoetsecret.com Publié dans #DOCUMENTAIRE

En la date du 7 septembre 2001, Le Monde a publié un article intitulé Le Coran en question, composé par M. Xavier Ternisien. Ce texte a suscité un grand nombre de réactions au sein de la communauté musulmane, et pour cause : l'auteur y énumère les thèses de divers checheurs qui ont toutes en commun de mettre en doute l'authenticité du Livre sacré des musulmans. Il ne s'agit pourtant pas de crier au scandale. Il suffit simplement de relever le caractère évidemment fallacieux d'arguments présentés comme scientifiques et historiques. Laissons de côté les propos de l'ancien marxiste Mondher Sfar cité par Xavier Ternisien. Ce dernier avoue le passé (ou le présent) négationniste de l'universitaire tunisien, mais retient cependant que"son livre sur le Coran vaut mieux que ses élucubrations passées." En d'autres termes, un révisionniste évoquant le "mythe des chambres à gaz" reste parfaitement crédible dans les énoncés de sa"critique historique du texte coranique". Il est possible de reprendre quelques exemples des inexactitudes contenues dans les références de cet article. Le Dr Gerd-Rüdiger Puin, sur la base d'un manuscrit trouvé à Sanaa, prétend détenir la preuve que le texte coranique a connu des "évolutions". Contrairement à la version officielle, le manuscrit comprendrait de multiples variantes. Exemple précis donné par le savant docteur : "Le mot ql sans alif peut se traduire par "dis!" ou "il disait"." Réponse : On trouve dans le texte du Coran lui-même le mot ql avec ce double sens. Ainsi, le verset 112 de la sourate 21 peut être traduit selon deux lectures du Coran, "il a dit" (qâla) et "dis!" (qul), toutes deux ramenées à la graphie ql. En d'autres termes, le Dr Puin ignore tout simplement qu'il existe plusieurs lectures du Coran, appelées qirâ'ât , parfaitement connues des spécialistes de la récitation. C'est dire que sa découverte n'en est pas une. Le Dr Puin affirme que l'on "n'a pas de preuves archéologiques que le Coran existait dès cette époque", c'est-à-dire du temps des premiers Califes. Aucun des Corans "othmaniens" n'a été selon lui retrouvé. Réponse : "Certains de ces Corans de Othman existent jusqu'à nos jour, par exemple au musée Topkapi, à Istanbul et à Boukhara, au Turkestan." ( Dr Salah ed-Dine Kachrid, Introduction à l'interprétation du Coran ,Beyrouth, 1983 ). Quant à Jacqueline Chabbi, qui prétend que le Coran a été rédigé sous le Calife Abd-al-Malik, à Damas, à l'aube du VIIIe siècle, et ceci "à partir de fragments d'oralité conservés dans les mémoires", il s'agit là d'affirmations gratuites qui ne reposent sur aucun fondement sérieux. "Si nous prenons la figure de l'ange Gabriel", explique-t-elle, "le messager de la révélation si présent dans la tradition postcoranique, nous constatons qu'elle est quasiment absente du Coran: elle ne fait l'objet que de trois mentions, dans des passages tardifs." C'est faux. La figure de l'ange Gabriel est déjà évoquée dans les sourates mecquoises, aux premiers temps de la révélation coranique ( voir 53, 5-10 et 81, 19-21). Si les points et les voyelles ont été ajoutés à l'époque des Omeyades pour prévenir des erreurs de lecture dues à l'extension de l'islam aux populations non arabophones, il reste que toutes les sources historiquement fiables se rejoignent sur le fait que le Coran a été intégralement dicté par le Prophète lui-même à ses scribes, et qu'il fut mémorisé entièrement par un nombre considérable de ses compagnons. Lorsque le premier Calife Abû Bakr décida sa compilation, il disposait ainsi de deux sources : l'une écrite, l'autre orale. Il n'existe guère de livre dans l'histoire des hommes qui ait bénéficié de ce double gage d'authenticité. Nous ne pouvons donc qu'encourager les chercheurs qui s'intéressent au Coran à faire preuve d'une très grande rigueur dans leurs analyses. Les musulmans, de leur côté, disposent de suffisamment d'éléments pour ne pas craindre la critique historique. N' est-il pas d'ailleurs émouvant d'observer qu'il n'existe qu'une seule version du Coran, riche de ses diverses lectures, et qu'à travers les âges, mais aussi géographiquement dans le monde musulman, c'est exactement et sans transformation aucune le même livre, en langue arabe, que tous les enfants de l'islam lisent? En la matière, la vérité historique finira toujours par rejoindre et confirmer la promesse divine : "C'est Nous qui avons fait descendre le Rappel (le Coran) et c'est Nous qui en assumons la conservation." (Coran :15,9)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>