infoetsecret.com

Articles avec #laure zehnacker tag

Se soigner par l’eau

20 Mars 2017 , Rédigé par LAURE ZEHNACKER Publié dans #Laure Zehnacker

Se soigner par l’eau

Se soigner par l’eau

Se soigner par l’eau peut sembler être un remède un peu simplet. Et pourtant des générations d’Hommes lui ont fait confiance dont l’Abbé Kneipp. Et pour cause, l’eau est un élément nécessaire à la vie dont toutes les propriétés n’ont pas été encore comprises. C’est d’ailleurs en 2005 que le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) classe cet élément à la première place des dix plus grandes énigmes de l’Univers.

Sa structure est mobile et communicante, les travaux de Masaru Emoto parlent d’une mémoire de l’eau qui réagit à l’intention qu’on lui porte et se forme en cristaux. D’un point de vue physique, l’eau a des caractéristiques qui lui sont propres et qu’elle ne partage pas avec d’autres éléments. L’eau se dilate quand elle gèle, ce qui est l’effet contraire à la majorité des liquides. Et elle est présente sous 4 formes (solide, liquide, gazeux, supercritique soit au-delà de sa forme vapeur) ce qui est si non rare presque introuvable ailleurs.

Mais n’oublions pas surtout que l’eau guérit.

Certains symptômes sont directement liés à une légère déshydratation comme la constipation, les crampes, les maux de tête, une faiblesse ophtalmique, de la fatigue. La régénération du corps se fait par un apport régulier d’eau. Sinon l’organisme se ratatine. Nous sommes constitués à 65% d’eau et elle ainsi notre meilleure partenaire santé, notre source de vie.

Bien s’hydrater est essentiel, mais d’autres techniques hydrauliques peuvent régler certains gros problèmes : en usage externe comme l’hydrothérapie et le thermalisme.

L’hydrothérapie

De Vincent Preissnitz à l‘Abbé Kneipp, il existe une méthode simple de guérison, l’hydrothérapie qui consiste à appliquer des compresses d’eau froide ou à prendre des bains d’eau froide pour fortifier le corps. Et à chaque souffrance, il existe une douche d’eau glacée revigorante. La légende veut que l’Abbé Kneipp souffrait de tuberculose et qu’il en guéri en prenant des bains dans les rivières en hiver.

Cette technique qui est abordée par Johann Siegmund Hahn, n’est pas sans rappeler la culture du Sauna dans les pays scandinaves. Les norvégiens par exemple, après avoir longuement transpiré, se jettent dans la neige. Des études ont démontré que les personnes qui adhèrent à cette pratique ne sont que rarement malades, et elles ne sont pas attaquées par les maux hivernaux (rhume).

L’hydrothérapie est devenue courante dans les chaines de thermalisme.

Le thermalisme

Connue et reconnue depuis l’Antiquité pour ses pouvoirs de guérison le thermalisme est aujourd’hui remboursé par la sécurité sociale sur le conseil de votre médecin et sous conditions d’un suivi médical.

Les Hommes se sont toujours rassemblés autour des points d’eau, ont construit des villes à ses pieds. Plus tard, on se rendait en pèlerinage pour profiter de ses bienfaits. Mais ce sont les grecques et surtout les romains qui vouent une adoration aux bains. Les romains s’attachent à construire des thermes et qu’ils visitent pour rééquilibrer le corps. Certaines sources sont plus sulfurées (acide sulfhydrique), d’autres sulfatées (souffre), chlorurées (chlorure de sodium), bicarbonatées et les eaux à minéralisation spéciale (fer par exemple).

Douze maladies sont répertoriées :

  1. Affections bucco-linguales : parodontopathie, aphtose

  2. Troubles du développement de l’enfant : énurésie

  3. Neurologie : séquelles motrices, vasculaires, parkinsoniennes, sclérose en plaques,

  4. Maladies cardio-artérielles : artérite, syndrome de Raynaud

  5. Psychiatrie : troubles anxiodépressifs, trouble anxieux généralisé, état de stress prolongé, troubles du sommeil, sevrage de psychotropes, somatisation

  6. Affections urinaires : calculs rénaux, infections urinaires chroniques, insuffisance rénale légère

  7. Maladies digestives et troubles du métabolisme : colopathie, surpoids, obésité, affections du foie, de l’estomac, de la vésicule

  8. Gynécologie : douleurs de l’appareil urogénital, troubles hormonaux

  9. Dermatologie : eczéma atopique, psoriasis, brûlures et cicatrices, lichens, suites de traitement contre le cancer

  10. Phlébologie : séquelles de phlébite, insuffisance veineuse (varice, douleur, ulcère), lymphoœdème

  11. Voies respiratoires et ORL : rhinites, pharyngites, asthme, allergie, sinusite, otites

  12. Rhumatologie : arthrose, cervicalgie et lombalgie chroniques, fibromyalgie, séquelles traumatiques et postopératoires, spondylarthrite, polyarthrite

La peau est composée de 75% d’eau, et par ses pores elle s’hydrate également. Ce phénomène n’est pas sans rappeler l’absorption d’eau par les poissons d’eau douce qui boivent essentiellement par les écailles. D’ailleurs s’ils buvaient autant que les poissons de mer, ils exploseraient. Le sel présent dans l’eau des océans déshydrate l’organisme des poissons de mer qui eux doivent boire en abondance. Et nous partageons cette particularité avec ces deux espèces. Le thermalisme ne se limite pas seulement à la prise de bains ou de douches, mais s’accompagne d’une prise interne par inhalation mais aussi en l’ingérant par petites quantités pour profiter de ses minéraux.

L’eau au quotidien

C’est aussi au quotidien qu’il faire attention de boire toute la journée.

Il est important de boire une eau neutre, donc peu minéralisée. Elle est reconnaissable par son taux de résidus secs (environ 150mg/L) sur l’étiquette. N’abusons pas des bonnes choses comme dit le proverbe, donc n’abusons pas des minéraux présents dans l’eau sauf en termes de cure. A la longue trop de minéraux vont devoir être filtrés par les reins et le sang, ce qui peut provoquer certains problèmes, comme des calculs rénaux. Donc éviter une trop grande consommation d’eau minérale.

Pour rester en bonne santé ou guérir, il faut se tourner vers le Japon qui nous offre une méthode infaillible, celle de boire à jeun deux à quatre grands verres d’eau après le réveil et d’attendre 45 min avant de manger quoi que ce soit. L’eau va ouvrir en douceur l’estomac et relancer l’organisme, ré-oxygéner le sang (l’eau est composée d’un atome d’oxygène). Boire de l’eau tiède à jeun est d’autant plus un coupe-faim très efficace.

Cette méthode japonaise doit être suivie pendant un certain nombre de jours afin de guérir de certains maux ci-dessous :

L’hypertension artérielle – 30 jours

Problèmes gastriques – 10 jours

Diabète – 30 jours

Constipation – 10 jours

Lutter contre le Cancer – 180 jours

Tuberculose – 90 jours

L’eau n’est pas seulement nécessaire à la vie, elle est la vie, le bien-être et la santé.

Laure Zehnacker pour www.infoetsecret.com

Lire la suite