infoetsecret.com

Articles avec #sante et nature tag

Une serre biologique change la vie d’un hôpital de Détroit

18 Septembre 2013 , Rédigé par Admin Publié dans #SANTE ET NATURE

La serre biologique de l’hôpital Henry Ford de West Bloomfield, cité de la banlieue de Détroit, fait figure de modèle aux Etats-Unis. Depuis son lancement il y a un an, des dizaines de variétés de légumes y sont cultivées pour la consommation des patients qui mettent la main à la pâte lors d’ateliers. A travers cette thérapie par le jardinage, le projet vise à sensibiliser les patients sur les bienfaits d’une alimentation saine contre les maladies chroniques telles que l’obésité.

Alimentation et participation

C’est un donateur anonyme qui a permis à la serre de sortir de terre en septembre 2012. L’espace de 140 m2 est géré par Michelle Lutz, jardinière attitrée. Derrière les parois de verre des dizaines d’espèces de légumes et herbes y sont cultivées grâce aux techniques bio et selon les saisons. Une fois récoltés, les produits sont cuisinés par le chef de l’hôpital et atterrissent dans les assiettes des patients. L’établissement de 200 lits a ainsi fait chuter sa facture annuelle d’achats alimentaires de plusieurs milliers d’euros.

En pratique, Lutz a opté pour un mode de culture en hydroponie (hors-sol) pour deux raisons. Cette méthode permet d’abord de mieux contrôler la croissance des plantes et de consommer 10 fois moins d’eau que les cultures traditionnelles. En l’absence de terre, elle offre aussi un gain de place utile à la venue de patients, scolaires et autres visiteurs à l’occasion d’ateliers et leçons de jardinage. Car la serre joue aussi un rôle de sensibilisation clef.

Sensibiliser au-delà de l’hôpital

Lieu de détente et de thérapie par le jardin, cette serre biologique s’accompagne d’une cuisine de démonstration où des cours de gastronomie sont dispensés. Les patients y apprennent les manières de prévenir ou gérer les maladies chroniques grâce à des méthodes de culture et pratiques alimentaires saines.

Non loin de la serre, un centre éducatif accueille les plus jeunes. Des cars scolaires affluent de tout le Michigan. La serre de l’hôpital de West Bloomfield représente un modèle dans cet état, et même au-delà à travers les Etats-Unis. « Nous voulons influencer nos jeunes à porter un autre regard sur la nourriture et sur ce qu’ils mettent dans leur ventre » indiquait Gerard Van Grinsven, l’ex-directeur de l’établissement lors du lancement du projet.

Quant à Michelle Lutz à qui l’on demande souvent si elle est la seule jardinière d’hôpital du pays, elle répond : « Je pense que oui, mais ne je veux pas le rester. J’espère que de nombreux autres hôpitaux s’inspireront de ce que l’on fait ici ».

Nicolas Blain

- See more at: http://www.courantpositif.fr/une-serre-biologique-change-la-vie-dun-hopital-de-detroit/#sthash.ymgD7g1B.dpuf

Source

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com

Une serre biologique change la vie d’un hôpital de Détroit
Lire la suite

Les résultats miraculeux de la vitamine D3 à haute dose

15 Septembre 2013 , Rédigé par Admin Publié dans #SANTE ET NATURE

Cette 28ème édition contient une nouvelle et fascinante théorie qui explique que le diabète serait une défense développée durant l’évolution pour contrer les effets incontrôlés du gel pendant l’hibernation humaine.

Les 144 pages de ce livre sont remplies d’informations scientifiques, mais elles sont amusantes à lire. Après avoir réalisé que 4,000 IU de vitamine D3 par jour ne me suffisait pas, je me suis embarqué dans une « dangereuse » expérience qui contredisait directement tout ce que les docteurs en médecine m’avaient appris depuis des années :

« Ne prends pas trop de vitamine D, c’est dangereux ! »

J’ai commencé à prendre 20,000 IU par jour – 50 fois la dose recommandée de 400 IU par jour. Après environ 4 mois j’ai augmenté la dose à 50,000 IU par jour, autrement dit, 150 fois l’ancienne dose recommandée dite « sûre ». Puis je l’ai boostée à 100,000 IU par jour, autrement dit, 300 FOIS l’ancienne dose maximale « sûre » !

Que s’est-il passé ces 10 derniers mois ? Suis-je mort ? Ou tombé malade ? Non ! Tout le contraire !!

Une thérapie par haute dose de vitamine D3 l’année dernière a soigné tous mes troubles chroniques, que pour certains je traînais depuis plus de 20 ans !

1. Un douloureux syndrome de ressaut de la hanche dont je souffrais depuis 23 ans. Les docteurs n’y pouvaient rien. Il a disparu à 100%. Plus de douleur et plus de claquements !!
2. Ongles infectés de champignons jaunes (sous l’ongle) – J’ai tout essayé plus de 20 ans et rien n’a fonctionné, 10 mois de vitamine D3 à haute dose et ils sont clairs comme de l’eau de roche ! Guéris à 100%.
3. Une bosse osseuse sur mon coude me faisait ressembler à Popeye le marin. Elle s’est désormais dissoute à 100% et mon coude est redevenu comme il était il y a 20 ans.


4. Des épaules arthritiques raides, douloureuses, qui produisaient un cliquetis ou bruit sec, allant jusqu’à m’empêcher de jeter une balle de Baseball du marbre à l’avant-champ. J’avais ce problème depuis 15 ans. Disparu. Plus de bruit sec, de cliquetis et je peux lancer la balle deux fois plus loin.


5. Un kyste sur mon poignet, ne voulant pas partir depuis 5 ans, est passé de la taille d’une demi balle de golf à la taille d’un pois et il est maintenant dur comme la pierre, indolore, et il continue de rétrécir.


6. Un petit kyste sous-cutané sur le visage, que j’avais depuis 20 ans, a maintenant disparu !
7. Et en prime, sans même essayer de perdre du poids, j’ai perdu 11 kilos, passant de 92 à 81 kg.

Ce livre vous donne les résultats détaillés de mon expérience, les dangers à éviter, et évoque également une nouvelle théorie simple et élégante qui suggère comment de hautes doses de vitamine D3 peuvent contribuer à prévenir ou guérir toutes les maladies et problèmes de santé qui nous ont affecté depuis les années 80, lorsque les médecins se sont mis à nous déconseiller de rester au soleil et à nous imposer la crème solaire. Aujourd’hui, nous avons en résultat de véritables épidémies d’obésité, d’autisme, d’asthme, et de bien d’autres maladies !

La théorie est simple : La vitamine D3 est une hormone que votre peau produit lorsque vous êtes au soleil, ce n’est pas une vitamine, elle a tout simplement été mal catégorisée quand elle a été découverte. Quand votre taux de vitamine D3 est faible, votre corps se prépare à affronter l’hiver en se suralimentant, en diminuant son activité pour économiser l’énergie, et même en vous rendant déprimé pour que vous restiez confiné à la maison. Il est intéressant de voir que c’est cette même baisse du taux de vitamine D3 qui signale à l’ours que l’hibernation commence !

Si votre corps s’attend à la famine, comme c’est souvent le cas en hiver, il stockera vos ressources essentielles pour plus tard. Cela conduit à ce que j’appelle le Syndrome de Réparation Incomplète qui entraîne à son tour la plupart des maladies que les humains doivent affronter, en dehors des mutations génétiques spontanées des syndromes et maladies qui ne concernent que le vieillissement. De fortes doses de D3 peuvent être utilisées pour prévenir ou traiter un grand nombre de maladies comme la sclérose en plaques, l’asthme, 17 types de cancer, le lupus, l’arthrite, les maladies cardiaques, l’obésité, la dépression, Parkinson, et bien d’autres…

C’est ce qui fonctionne le mieux ! La plupart des docteurs en médecine ne passent que 4 ans à l’école de médecine, puis travaillent pour gagner leur vie. J’ai fait des recherches sur les maladies et le vieillissement depuis plus de 20 ans, et je suis resté 12 heures par jour pendant dix ans à la bibliothèque de l’école de médecine Northwestern, pour examiner les études cliniques et scientifiques ! J’ai publié trois articles majeurs; les éditeurs de la revue qui les a publiés ont reçu 5 prix Nobel. Et ils ont décrits mes articles comme étant passionnants et d’une importance capitale !

(Source : NewsOfTomorrow)

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com

Lire la suite
<< < 100 110 120